Une assurance-vie pour les enfants.

Une assurance-vie pour les enfants.

Plusieurs parents considèrent qu’il est important de commencer à épargner pour leur enfant dès sa naissance. Ce capital lui reviendra à sa majorité et sera utile pour financer ses études, pour un projet immobilier, ou pour l’achat d’une voiture entare autres. De ce fait, l’assurance-vie constitue un moyen idéal pour constituer un capital sur le long terme pour votre enfant.

Les formalités à connaître pour souscrire à une assurance-vie pour votre enfant.

D’entrée de jeu, il faut relever qu’un mineur non émancipé ne peut pas souscrire seul à une assurance-vie. Ainsi, l’accord et la signature des deux parents sont nécessaires pour un enfant de moins de 12 ans. Pour un enfant de plus de 12 ans, l’accord et la signature des deux parents, ainsi que le consentement de l’enfant sont exigés (ou celle du parent ou tuteur exerçant l’autorité parentale, avec l’accord du juge des tutelles).  D’autre part, la clause bénéficiaire ne pouvant pas être rédigée par l’enfant, indiquera uniquement “les héritiers de l’assuré ». Une fois cet enfant devenu adulte, il pourra modifier cette clause. Un mineur émancipé, dès 16 ans, peut souscrire seul à un contrat d’assurance-vie et le gérer.

Quel contrat d’assurance-vie choisir pour votre enfant ?

Quel contrat d’assurance-vie choisir pour votre enfant ?

Pour souscrire à une assurance-vie pour votre enfant, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à un produit pour enfant, car tous les contrats sont accessibles aux enfants. S’agissant du type d’assurance, il convient de souscrire à un contrat multisupport comprenant à la fois un fonds en euros et des unités de compte. Cependant, il sera nécessaire de s’assurer à la souscription et pendant la durée du contrat que les fonds soient investis sur des organismes de placement collectifs. Le second point important à prendre en considération est que vous devez absolument choisir un contrat d’assurance dont les frais de gestion annuels sont bas, et qui accorde des options de gestion et des arbitrages gratuits.
D’autres critères de choix pour un contrat adapté à vos besoins sont : le montant minimal du versement initial, les éventuelles obligations de versement, les modalités de sortie et les supports d’investissement disponibles. Afin d’effectuer le choix idéal pour votre enfant, confiez-vous aux experts du Groupe Rodin qui maîtrisent toutes les offres des différentes compagnies d’assurance. Ce sont donc les personnes indiquées pour vous aider à signer le contrat idéal auprès de compagnies d’assurances qui proposent les meilleures offres comme Aviva, Optimum ou ECA.

Les avantages d’une assurance-vie.

Dans le but de constituer une épargne pour leurs enfants, les parents souscrivent généralement à un livret A ou à un plan d’épargne logement au nom de leur enfant. Pourtant, l’assurance-vie présente de nombreux avantages. Premièrement, l’assurance-vie peut être considérée comme une enveloppe fiscale, c’est-à-dire que l’argent que vous y versez peut être placé sur de nombreux supports, selon vos objectifs de rentabilité, votre âge, votre profit du risque et votre niveau de connaissance des marchés entre autres.  Un deuxième avantage non-négligeable est le bon taux de rendement offert par l’assurance-vie. En effet, depuis quelques années, on assiste à une baisse des taux des produits sécurisés. Cependant, le fonds en euro de l’assurance-vie conserve un taux supérieur aux autres (Livret A, livret de développement durable…Etc). Cependant, tous les assureurs et banquiers ne proposent pas le même fond en euro, d’où la nécessité de vous rapprocher d’un cabinet de courtage tel que le Groupe Rodin, qui vous permettra de signer les contrats les plus rentables auprès d’un de ses partenaires comme ECA, Swisslife ou generali.

Comme autres avantages considérables, il faut relever le fait que l’épargne ne soit pas bloquée en assurance-vie, qu’elle bénéficie de solides avantages fiscaux, et permet une transmission de capital hors succession.

Protégez l’épargne de votre enfant grâce au pacte adjoint.

Il existe un moyen pour vous permettre de bloquer l’épargne de votre enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 25 ans ou 24 ans selon la compagnie d’assurance. Il s’agit du pacte adjoint au don manuel. Pour ce faire, lors de la souscription au contrat d’assurance-vie pour votre enfant, ajoutez-y un pacte adjoint. Ce dernier donne la possibilité de débloquer tout ou une partie de cette épargne avant les 25 ans de votre enfant, mais avec votre accord. Aussi, plusieurs clauses peuvent être intégrées dans le pacte adjoint. De ce fait, la rédaction d’un pacte adjoint peut s’avérer complexe, d’où la nécessité de se faire accompagner par un mandataire d’intermédiaire d’assurance du Groupe Rodin.

L’assurance-vie pour un enfant est une opération d’épargne à long terme qui présente plusieurs avantages. C’est un placement sécurisé qui donne l’occasion d’apporter une aide future pour l’épanouissement de votre enfant à sa majorité. Pour souscrire à une assurance-vie en toute sécurité pour votre progéniture, faites-vous accompagner par les experts du cabinet de courtage indépendant Groupe Rodin.

assurance-vie-placement

Related Posts

Bénéficiaire d’une assurance-vie : peut-il changer en cours de contrat ?

Bénéficiaire d’une assurance-vie : peut-il changer en cours de contrat ?

Avis assurance vieRodin

Quels sont les risques d’un placement en SCPI ?

Quel délai pour récupérer une assurance vie ?

Quel délai pour récupérer une assurance vie ?

Assurance retraite : comment faire le bon choix ?

Assurance retraite : comment faire le bon choix ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.