La retraite des professions libérales – Retraite par métiers

La retraite des professions libérales – Retraite par métiers

Une profession libérale est un métier qui consiste à exécuter une prestation ou simplement un travail pour recevoir en contrepartie des honoraires. Les professions libérales obéissent donc à un régime plus spécifique et s’agissant de la gestion des retraite des professions libérales dans ce type de profession, il faut procéder au cas par cas. Comment se déroulent les choses au niveau des experts comptables, avocats, vétérinaires, notaires ?

Qu’est-ce qu’une profession libérale ?

A la différence des autres types de métier, une profession libérale renvoie à une activité professionnelle exécutée sans contrôle hiérarchique. Autrement dit, dans ce corps de métier, vous ne recevez d’autres d’aucune autorité hiérarchique. Comme qui pourrait être considérée comme votre patron ou votre employeur. Le véritable indice pour le distinguer consiste à le comparer au salarié. Qui lui est par contre soumis à son employeur.

En termes simples, un professionnel libéral est le maître de sa propre activité professionnelle. C’est lui son propre patron car il ne dépend d’aucun autre chef qui soit capable de lui intimer des injonctions. C’est lui qui gère son timing et son programme journalier. Bref, en dehors de la sauvegarde des intérêts de ses clients, il ne rend compte à personne.

Les avantages d’une profession libérale

L’avantage d’exercer une fonction libérale permet donc de se transformer en un véritable chef d’entreprise qui dispose plutôt d’une kyrielle d’employés et de collaborateurs sur qui compter. Mais pour mieux s’épanouir dans ce domaine, la première idée qui doit vous motiver quotidiennement est de souscrire à une assurance retraite, une assurance vie et surtout au PER (plan épargne retraite).

Et pour bénéficier de tous ces multiples produits d’assurance, nous vous suggérons de vous rapprocher du Groupe Rodin. C’est un leader qui opère dans le secteur des assurances depuis de nombreuses années. Et grâce à l’appui de ses partenaires (Swisslife, Aviva, Generali, vous jouissez de plusieurs opportunités de réussite d’un plan d’investissement de retraite conforme à vos attentes.

assurance infirmiers

Retraite des professionnels libéraux : le régime de base

Comme nous vous l’avons signifié plus haut, le régime de retraite des membres des professions libérales est scindé en deux versants. Le premier versant qui représente la retraite de base est pris en charge par la caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL). Dans ce régime, on se réfère à l’analyse des critères tels l’âge de départ à la retraite, le nombre de points et la durée de l’assurance.

Généralement, cet âge est de 60 ans mais il est possible de continuer à exercer son activité au-delà de cet âge. Pour bénéficier pleinement de tous les avantages liés à ce régime, vous devez avoir eu à cotiser pendant au moins 160 trimestres.

Dans le cadre de la retraite de base, il est possible d’anticiper sa retraite si et seulement si vous avez eu à exercer pendant de nombreuses années.

L’accumulation des points dans le cadre de la retraite de base permet de calculer la valeur totale des points correspondants à votre situation personnelle. En ce sens, un point vaut 0,484 euro par an. Donc, en fonction de l’analyse de cet indice, vous pourrez donc calculer votre pension retraite de base.
La durée de l’assurance permet aussi de mieux cerner le régime de retraite de base. C’est la troisième condition à remplir pour jouir des différents avantages liés à ce régime de base. Pour donc profiter des prérogatives rattachées vous devez payer des primes d’assurances d’au moins 164 trimestres.

Le régime complémentaire ou obligatoire

Le second sous-ensemble quant à lui se gère par des organismes plus spécifiques propres à chaque profession. Ainsi, on peut classer entre autre :

Les corps des professionnels de la justice

  • avocats : il s’agit d’un corps des auxiliaires de la justice qui versent leur cotisation auprès de la Caisse nationale des Barreaux Français (CNBF).
  • notaires : ceux-ci le font auprès de la caisse de retraite des notaires abrégée (CRN).
  • huissiers de justice ou commissaires-priseurs : leur gestion est confiée à la CAVOM qui n’est rien d’autre que la caisse d’assurance vieillesse des officiers ministériels.

Les corps des professionnels médicaux

  • Les médecins versent leur cotisation au niveau de la caisse retraite autonome des médecins de France.
  • chirurgiens-dentistes : auprès de la caisse autonome des chirurgiens-dentistes, vous comprendrez plusieurs détails.
  • infirmiers se tournent toujours vers l’instance de cotisation qui régit leur métier : la caisse autonome de prévoyance sociale des infirmiers.
  • pharmaciens le font au niveau de la caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens.
    vétérinaires : la caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens est l’organe qui gère le cas de ce type de profession.

Les corps de professionnels des assurances et des finances

  • agents généraux d’assurance : auprès de la CAVAMAC, encore appelée caisse d’allocation vieillesse des agents généraux, cette structure voudrait garantir un avenir meilleurs aux professionnels de ce domaine.
  • experts comptables et commissaires aux comptes : les professionnels de ces deux métiers effectuent leur versements auprès de la Cause Autonome des experts comptables.

Les corps des professionnels du bâtiment

Les professionnels du secteur du bâtiment est généralement composée de :

  • architectes
  • ingénieurs
  • géomètres

Ils cotisent leurs fonds auprès de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse.

Les autres corps de métiers

Parmi les autres métiers, on peut citer entre les :

  • Psychologues
  • Diététiciens
  • conseillers artistiques
  • attachés de presse
  • hôtesses
  • Artistes et auteurs d’œuvres artistiques

Par métier, les plans de retraites sont des beaux moyens qui peuvent influencer la valeur totale de la prime que vous cherchez avec tant de zèle. Pour mieux comprendre tous ces détails, nous vous suggérons de vous connecter sur le site d’un assureur comme le Groupe Rodin.

assurance-vie-placement

Related Posts

Quelles assurances pour une profession libérale ?

Quelles assurances pour une profession libérale ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.